INTERVIEW

/INTERVIEW

«Nous devons être en mesure de répondre à la sollicitation croissante de nos équipes depuis plusieurs années » : interview de Sébastien Fleury le 17 mai dans le Monde du droit

Suite à l’arrivée au cabinet de 8 nouveaux membres au 1er trimestre 2019, Arnaud Dumourier, rédacteur en chef Le Monde du droit, a interviewé Sébastien Fleury, avocat associé chez Steering Legal Paris, sur ces récents recrutements et les perspectives de développement du cabinet. Notamment, il s’agit de :

poursuivre un développement tricéphale entre la province, Paris (qui reste une place de droit incontournable) mais aussi l’international : c’est depuis longtemps une évidence que les avocats ne peuvent rester confinés à leur territoire et doivent étendre leur champ d’intervention à travers le monde. Chez Steering Legal, cela fait partie de notre ADN.

Lire l’interview

2019-05-20T10:10:23+01:0018 mai 2019|

Steering Legal, reconnu comme une structure unique par son positionnement en régions et à l’international

Le cabinet est cité dans le dossier  » Avocats : tour de France des stratégies de conquête  » dédié aux stratégies régionales des cabinets d’avocats. La régionalisation d’une marque d’avocats d’affaires est de plus en plus recherchée. C’est le cas de notre cabinet.  Notre démarche La force de la proximité, la puissance de l’international, qui combine l’implantation régionale et internationale, nous fait apparaitre, dans l’enquête, comme une  structure unique par son positionnement .

Extrait du dossier :

Le raisonnement est le même dans un cabinet comme Steering Legal (autrefois Arago) dont la guideline « la force de la proximité, la puissance d’un cabinet international » traduit la volonté de ses dirigeants d’être proches des entreprises de province en les accompagnant dans leurs développements à l’étranger.

« Notre stratégie? Être présents partout où nos clients à fort potentiel se trouvent », explique l’associé Nuno de Ayala Boaventura.

Raison pour laquelle Steering Legal a posé sa plaque aussi bien à Paris, Marseille, Angers, Tours et Clermont-Ferrand qu’à Dubai et Fujaïrah au Moyen-Orient, à Rio de Janeiro, São Paulo et Porto Alegre au Brésil et Niamey et Abidjan sur le continent africain. La structure, unique par son positionnement, tisse également sa toile en Asie par la signature de partenariats. »

Dossier signé Pascale D’Amore, paru dans Décideurs, le 4 janvier 2019.

Lire l’article sur https://www.magazine-decideurs.com/news/avocats-tour-de-france-des-strategies-de-conquete

Lire le dossier complet sur https://www.magazine-decideurs.com/dossiers/cabinets-d-avocats-strategies-nationales-regionales

Lire l’édito » l’Hexagone à portée de main » sur : https://www.magazine-decideurs.com/news/avocats-derriere-le-periph-l-hexagone

2019-02-18T22:03:45+01:0031 janvier 2019|

Steering Legal s’implante en Côte d’Ivoire : interview Le Monde du droit

Nuno de Ayala Boaventura et Florian Guais, associés, Steering Legal, répondent aux questions d’Arnaud Dumourier sur les raisons du partenariat conclu avec le Cabinet EKA à Abidjan et plus largement sur les axes de développement du cabinet à l’international :

Notre autre grand axe de développement a été l’Amérique du Sud avec l’ouverture de 3 bureaux au Brésil (Rio de Janeiro, São Paulo et Porto Alegre), dont le dynamisme est là aussi présent. Ainsi, au Brésil, les incertitudes politiques sont en passe d’être résolues et tous les indicateurs économiques sont au vert. Nous sommes très confiants quant à une reprise forte de l’économie brésilienne, laquelle est d’ailleurs anticipée, si l’on en croit la forte croissance de la Bourse de São Paulo.

En 2019, l’objectif de Steering Legal est, avant tout, de consolider ses implantations, même si nous réfléchissons activement à l’ouverture d’un bureau à Lisbonne, qui ferait écho à la demande de nos clients brésiliens, désireux de s’implanter en Europe en passant par un pays de même langue.

Le cabinet étudie d’autres pistes, notamment en Asie, où il acquis une solide expérience grâce à son Desk Asie basé à Paris et au réseau de correspondants locaux qu’il a développé.

Lire l’intégralité de l’interview

2019-02-05T12:09:11+01:0018 janvier 2019|

Steering Legal à Abidjan : le partenariat conclu avec le Cabinet EKA – Entretien dans Le Moci Guide Business Côte d’Ivoire

Pourquoi cet accord de partenariat ?

Pour Nuno de Ayala Boaventura, associé du cabinet Steering Legal :

Après l’ouverture d’un bureau à Niamey, nous avons voulu nous implanter à Abidjan en nous rapprochant du cabinet EKA pour accompagner et développer la présence de nos clients, entreprises françaises et européennes, en Côte d’ Ivoire et en Afrique de l’ouest. Etre présents sur place nous permet de leur fournir tout le support juridique nécessaire et de les assister localement, notamment en cas de créations d’entités locales, de prises de participations, d’acquisitions ou encore de participations à des appels d’offres ou à des privatisations. Ce partenariat renforcé nous permet de compter sur la présence permanente, l’expérience et le savoir-faire d’EKA ainsi que de bénéficier de ressources locales expérimentées et d’un réseau de correspondants locaux en Afrique répondant à nos critères.

Pour Elie Koné, fondateur du cabinet EKA :

Cet accord formel de partenariat, conclu après une longue collaboration, nous apporte une visibilité internationale, notamment auprès des grands groupes français et nous permet de mettre en commun nos compétences. Steering Legal nous apporte la connaissance du droit français et nous permet d’offrir des services de qualité à des groupes français présents en Côte d’Ivoire, notamment en matière de RGPD.

Lire l’entretien intégral paru dans Le moci, Le Moniteur du Commerce international, N° 2060, novembre  2018 Guide Business Côte d’Ivoire « Les opportunités pour les entreprises françaises « , P 79

2019-11-22T09:34:19+01:0030 novembre 2018|

Notre plus-value se situe dans notre expérience internationale et notre grande pratique d’opérations entre cultures différentes – Interview de Nuno de Ayala Boaventura

Nuno de Aayala Boaventura a été interviewé par Arnaud Dumourier, pour Le Monde du droit, sur l’ouverture, par Steering Legal, de 3 nouveaux bureaux au Brésil :

Nos projets d’ouverture de bureaux au Brésil ont été motivés par notre détermination d’être en phase avec le contexte économique social actuel et de répondre aux besoins d’expansion de nos clients sur les marchés internationaux, notamment dans les zones à haut potentiel de développement.

Le Brésil est la 8ème puissance mondiale (juste derrière la France) et, malgré les turbulences économiques causées par les scandales politiques de ces dernières années, tous les indicateurs économiques sont à nouveau au vert.

Nous constatons d’ailleurs une hausse des investissements étrangers sur place et un regain d’activité important de la part des acteurs économiques locaux.

Le Brésil est un pays et une zone que nous connaissons bien pour y avoir travaillé depuis de nombreuses années, non seulement avec des sociétés françaises que nous accompagnons dans le cadre de leur implantation au Brésil, mais également avec des sociétés brésiliennes que nous assistons dans leurs projets de croissance en dehors du Brésil.

C’est ainsi dans le cadre de dossiers complexes à forte valeur ajoutée que nous avons rencontré nos associés de GMT.

Lire la suite de l’article paru le 19 juillet 2018 dans Le Monde du droit

2018-07-19T18:05:50+01:0019 juillet 2018|

La force de la proximité, la puissance d’un cabinet international : interview de N.de Ayala Boaventura et de F.Guais sur notre choix d’une double implantation, Le nouvel Economiste

Votre base line souligne l’importance que vous portez à la proximité du cabinet avec ses clients et la dimension internationale des prestations proposées : pourquoi et comment conjuguer ces deux notions qui pourraient paraître s’opposer ?

Nuno de Ayala Boaventura : Nous avons très tôt fait le choix d’un positionnement tant local qu’international dans le but de répondre à une demande simple et croissante de la plupart de nos clients : pouvoir être accompagnés directement et quotidiennement par un cabinet d’avocats capable de les assister dans leur expansion sur les différents marchés locaux, mais également internationaux. L’objectif est atteint, par le biais d’une implantation géographique multiple et complémentaire, permettant une plus grande disponibilité et réactivité. Nous accompagnons aujourd’hui, physiquement et efficacement, nos clients dans la plupart des domaines du droit des affaires.(…)

Lire la suite de l’interview P.5 : nouvel-Economiste_1914_cahier_politique_economie

Voir le pave Steering Legal Le nouvel Economiste

Source : Le nouvel Economiste n° 1914  – 20 avril  2018

2019-11-22T09:33:27+01:001 mai 2018|