Avec le deuxième confinement général prévu jusqu’au 1er décembre 2020, les conditions sanitaires en entreprise évoluent !

/, corporate, covid-19, données personnelles, economie, entertainement, environnement, fiscal, IP / IT / Data, juridictions, libre circulation, transports, veille/Avec le deuxième confinement général prévu jusqu’au 1er décembre 2020, les conditions sanitaires en entreprise évoluent !

Avec le deuxième confinement général prévu jusqu’au 1er décembre 2020, les conditions sanitaires en entreprise évoluent !

Afin de prendre en compte les particularités de ce nouveau confinement, le 29 octobre dernier le Gouvernement a mis à jour le Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprises face à l’épidémie de Covid-19, applicable en toute entreprise depuis le 30 octobre 2020.

Ce protocole constitue un guide de bonnes pratiques, n’ayant pas de caractère obligatoire et contraignant selon le Conseil d’Etat, mais dont les entreprises pourront s’inspirer afin d’assurer la santé et la sécurité de leurs salariés pour faire face au Covid-19.

Les principales mesures, qui seront à adapter en fonction des spécificités liées aux activités de l’entreprise et de la situation spécifique de leurs salariés, sont notamment les suivantes:

  • Le télétravail est préconisé à 100% pour les activités qui permettent sa mise en œuvre et pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance.
  • Lorsque la mise en œuvre du télétravail n’est pas possible : la continuité de l’activité de l’entreprise doit être assurée en corrélation avec le respect de l’ensemble des règles d’hygiène et de distanciation physique afin de réduire les circonstances d’exposition et le risque de contamination (marquages de distanciation au sol, nettoyages et désinfections réguliers, affichage des mesures barrières sur les lieux de pause…) et l’employeur organise un lissage des horaires de départ et d’arrivée du salarié afin de limiter l’affluence aux heures de pointe.
  • Les réunions en visioconférence doivent être la norme et les réunions en présentiel l’exception.
  • L’employeur informe tous les salariés de l’existence de l’application « TousAntiCovid » et de l’intérêt de son activation pendant les horaires de travail.
  • La désignation d’un référent Covid, qui veille à la bonne application du protocole et informe les salariés, est préconisée
  • Les employeurs peuvent proposer à ceux de leurs salariés, qui sont volontaires, des actions de dépistage.

Toutes nos Equipes restent mobilisées pour vous accompagner dans la mise en œuvre de ce protocole au sein de votre entreprise.

Le texte de ce protocole est accessible en suivant le lien ci-dessous:

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/cfiles/protocole-national-sante-securite-en-entreprise.pdf

2020-11-05T12:33:16+01:005 novembre 2020|